Dossier

Carcinologie cervicofaciale

Mis en ligne le 31/03/2022

Auteurs : E. Saâda-Bouzid, J. Guigay

Les carcinomes indifférenciés du rhinopharynx (UCNT) liés à l'EBV ont été l'objet de plusieurs études randomisées positives. Deux essais montrent un bénéfice à l'ajout d'une chimiothérapie adjuvante après RCT concomitante d'UCNT localement avancés. Pour les UCNT métastatiques, 2 essais montrent un bénéfice lié à un entretien par anticorps anti-PD-1 après chimiothérapie de 1re ligne versus observation. Les résultats de KEYNOTE-122 viennent relativiser la portée de ces 2 premières études en montrant que le pembrolizumab ne fait pas mieux qu'une chimiothérapie utilisée en monothérapie à partir de la 2e ligne métastatique. Pour les CETEC localement avancés, 2 essais de phase III ne montrent pas de bénéfice à l'ajout d'un anti-PD-1/PD-L1 aux schémas validés de radiothérapie potentialisée. L'essai CheckMate-651 a montré l'absence de supériorité de la combinaison nivolumab-ipilimumab versus EXTREME en 1re ligne dans les CETEC métastatiques. Le tipifarnib a montré son efficacité dans une phase II incluant les CETEC RM avec mutation de HRAS et est associé à un taux de réponse supérieur à 50 % dans cette situation.

Liens d'interêts

E. Saâda-Bouzid déclare avoir des liens d’intérêts avec BMS, Merck Serono, MSD et AstraZeneca.

J. Guigay n’a pas précisé ses éventuels liens d’intérêts.

auteurs
Dr Esma SAADA-BOUZID

Médecin, Oncologie, Centre Antoine Lacassagne, Nice, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Joël GUIGAY

Médecin, Oncologie, Centre Antoine Lacassagne, Nice, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale
Mots-clés