Dossier

Cellules tumorales circulantes dans le cancer du sein : quel intérêt clinique ?

Mis en ligne le 26/11/2018

Mis à jour le 11/12/2018

Auteurs : F.C. Bidard, L Cabel, J.Y. Pierga

Les cellules tumorales circulantes (CTC) ont ouvert une fenêtre d'étude biologique sur le processus métastatique et ont rapidement suscité de nombreux espoirs. Quelques années plus tard, dans le cancer du sein, les 2 premières applications potentielles − étude de la réponse au traitement et caractérisation tumorale − n'ont pas complètement démontré leur utilité, alors que la forte valeur pronostique pourrait dépasser ou compléter celle des paramètres habituellement utilisés pour les décisions quotidiennes concernant le traitement des cancers du sein, notamment dans les cas localisés. Enfin, il n'existe aucune base scientifique pour l'utilisation des CTC dans le dépistage du cancer du sein.

Liens d'interêts

F.C. Bidard déclare avoir des liens d’intérêts avec Janssen Diagnostics et Roche.

Les autres auteurs n’ont pas précisé leurs éventuels liens d’intérêts.

auteurs
Dr François-Clément BIDARD

Médecin, Oncologie, Institut Curie, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Luc CABEL

Médecin, Oncologie, Institut Curie, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Jean-Yves PIERGA

Médecin, Oncologie, Institut Curie, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie sénologie,
Onco-théranostic
Mots-clés