Dossier

La chirurgie robotique en cancérologie ORL

Mis en ligne le 03/06/2018

Mis à jour le 05/06/2018

Auteurs : S. Hans, A. Villeneuve, C. Benoit, N. Grislain, A. Harichane, M. Menard

Cet article présente la place actuelle de la chirurgie robotique en cancérologie ORL. L'intérêt du robot est de permettre une vision en 3D HD d'excellente qualité et de réaliser des gestes complexes dans un volume étroit. Cette chirurgie robotique réalisée par voie transorale permet d'obtenir des suites fonctionnelles plus simples que la chirurgie par voie externe (moins de trachéotomies et une durée d'hospitalisation plus courte) et une qualité de vie nettement améliorée. Sur le plan oncologique, les résultats sont au moins équivalents à ceux de la chirurgie par voie externe ou aux protocoles de radiochimiothérapie. Actuellement, les cancers de l'oropharynx et du larynx supraglottique sont les 2 indications les plus fréquentes de la chirurgie robotique par voie transorale. Nous rapportons d'autres indications techniquement plus difficiles et plus rarement réalisées : la laryngectomie totale, les résections tumorales avec reconstruction par lambeau libre et la chirurgie de la base du crâne, assistées par robot. Enfin, nous soulignons l'intérêt de la chirurgie robotique dans certains protocoles de désescalade thérapeutique chez les patients atteints d'un cancer HPV+.

Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Pr Stéphane HANS
Pr Stéphane HANS

Médecin
ORL et chirurgie cervico-faciale
Hôpital Foch, Suresnes
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie ORL,
Urologie
Mots-clés