Dossier

Comment minimiser les risques sur la fertilité des traitements du cancer du sein chez les femmes jeunes ?
Quoi de neuf en matière de préservation de la fertilité ?

Mis en ligne le 31/01/2020

Auteurs : J. Flandrin, C. Sonigo, M. Grynberg

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes en âge de procréer, mais l'amélioration des traitements permet à ces patientes d'envisager un avenir reproductif. Proposer une préservation de la fertilité est indispensable en amont d'un traitement potentiellement gonadotoxique et retardant le projet de grossesse. Une consultation dédiée devra être réalisée au plus vite après le diagnostic, afin d'informer la patiente sur l'impact des traitements sur la fonction ovarienne et de discuter des possibilités de la préservation de la fertilité. La cryoconservation ovocytaire ou embryonnaire ou celle de tissu ovarien sont désormais proposées en routine. Par ailleurs, diverses molécules visant à protéger le pool folliculaire des effets gonadotoxiques de la chimiothérapie sont en cours de développement, avec des résultats prometteurs.

Liens d'interêts

J. Flandrin déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

C. Sonigo et M. Grynberg n’ont pas précisé leurs éventuels liens d’intérêts.

auteurs
Dr Jennifer FLANDRIN

Médecin, Gynécologie, Hôpital Bicêtre, Le Kremlin-Bicêtre, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Charlotte SONIGO

Médecin, Gynécologie, Hôpital jean Verdier , Bondy, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Michaël GRYNBERG

Médecin, Gynécologie, Hôpital Jean Verdier, Bondy, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie sénologie,
Gynécologie et obstétrique
thématique(s)
Cancer du sein,
Obstétrique
Mots-clés