Dossier

L'immunothérapie dans les cancers œsogastriques : devient-elle incontournable ?

Mis en ligne le 30/06/2022

Auteurs : D. Tougeron

  • L'expression de PD-L1 en utilisant le score CPS doit être déterminée dans tous les cancers œsogastriques, dès le diagnostic, pour l'éligibilité des patients à l'immunothérapie.
  • La combinaison immunothérapie et chimiothérapie est validée en 1re ligne dans les adénocarcinomes et les carcinomes épidermoïdes de l'œsophage non résécables avec un CPS ≥ 10.
  • L'immunothérapie seule est le nouveau standard de traitement adjuvant des cancers de l'œsophage ou de la jonction œsogastrique qui présentent une maladie résiduelle après une radiochimiothérapie préopératoire.
  • La combinaison immunothérapie et chimiothérapie est le nouveau standard en 1re ligne de traitement des adénocarcinomes œsogastriques avancés avec un score CPS ≥ 5.
Liens d'interêts

David Tougeron déclare avoir des liens d’intérêts avec BMS, MSD, AstraZeneca, BeiGene et Roche (essais cliniques, interventions ponctuelles et invitations en congrès).

auteur
Pr David TOUGERON
Pr David TOUGERON

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
CHU, Poitiers
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale
Mots-clés