Congrès/Réunion

Inhibiteurs des points de contrôle dans la “vraie vie”

Mis en ligne le 01/02/2017

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 755,06 Ko)

Le nivolumab est disponible depuis plus de 1 an dans différents pays en traitement de deuxième ligne dans les cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC) quels que soient l'histologie et le statut de PD-L1. Une étude néerlandaise (Schouten R et al., abstr. MA14.07) a analysé les résultats en termes d'efficacité et de tolérance du nivolumab administré dans la “vraie vie” chez 265 patients atteints d'un CBNPC de stade IV entre août 2015 et octobre 2016.

auteurs
Dr Pierre Jean SOUQUET

Médecin, Pneumologie, Hospices civils de Lyon, centre hospitalier Lyon-Sud, Lyon, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Pierre FOURNEL

Médecin, Radiothérapie, Institut de cancérologie Lucien-Neuwirth, Saint-Étienne, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Nicolas GIRARD

Médecin, Pneumologie, Institut du thorax Curie-Montsouris, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Denis MORO-SIBILOT

Médecin, Pneumologie, CHU de Grenoble-Alpes, Grenoble, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie thoracique
Mots-clés