Dossier

Mélanome : garder le cap malgré la tempête !

Mis en ligne le 31/03/2021

Auteurs : S. Dalle, A. Eberhardt

Malgré l'impact de la pandémie sur la prise en charge et le suivi des patients atteints de cancers, l'année 2020 a été marquée par les résultats de plusieurs essais cliniques majeurs concernant la prise en charge des mélanomes en contexte métastatique et adjuvant. Ces essais évaluaient l'intérêt des triples associations entre thérapies ciblées (anti-BRAF et anti-MEK) et immunothérapie (anti-PD-1/PD-L1). Les résultats montrent un bénéfice sur la survie sans récidive des triples associations, avec toutefois une forte toxicité associée qui remet en cause leur utilisation en routine. L'évaluation de nouvelles associations d'immunothérapies ou de leur association avec d'autres immunomodulateurs est en cours, avec certains résultats prometteurs.

En contexte adjuvant, les résultats témoignent d'une légère augmentation de la survie sans récidive avec les thérapies ciblées ; les résultats de survie globale sont attendus. Pour les immunothérapies adjuvantes, l'efficacité des monothérapies est confirmée, avec un avantage pour le nivolumab (anti-PD-1) en termes d'efficacité et de tolérance. L'évaluation de l'association du nivolumab et de l'ipilimumab (anti-CTLA-4) dans le contexte adjuvant est en cours, ses résultats sont attendus pour cette année.

Liens d'interêts

S. Dalle déclare avoir des liens d’intérêts avec BMS, MSD et Roche.

E. Eberhardt n’a pas précisé seséventuels liens d’intérêts.

auteur
Pr Stéphane DALLE

Médecin
Hôpital Lyon-Sud, CHU de Lyon ; Université Claude Bernard – Lyon-I, Pierre-Bénite,
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie dermatologie
thématique(s)
Mélanome
Mots-clés