Dossier

Nouveautés 2018 dans le traitement du carcinome hépatocellulaire avancé

Mis en ligne le 31/05/2019

Auteurs : V. Boige

L'année 2018 a été marquée par des avancées importantes dans le domaine des traitements systémiques du carcinome hépatocellulaire avancé. L'arsenal thérapeutique s'est pour la première fois enrichi en première ligne avec l'arrivée du lenvatinib, qui vient de démontrer sa non-infériorité par rapport au sorafénib en phase III. Après le régorafénib, le cabozantinib permet lui aussi d'augmenter la survie globale des patients en deuxième ligne et est devenu de ce fait une seconde option thérapeutique après l'échec du sorafénib. Enfin, l'immunothérapie par anti-PD-1 confirme son efficacité en phase II, les résultats du pembrolizumab étant assez comparables à ceux précédemment obtenus avec le nivolumab.

Liens d'interêts

V. Boige déclare avoir des liens d’intérêts avec Bayer, Merck Serono, Amgen, Sanofi, Daiichi Sankyo, Roche, MSD, Ipsen, Prestizia et Eisai.

auteur
Dr Valérie BOIGE

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
Institut Gustave- Roussy, Villejuif
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie digestif
Mots-clés