Dossier

Phénotype MSI et cancer colorectal opérable : clarifions les choses

Mis en ligne le 04/04/2011

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 287,14 Ko)
Le phénotype microsatellites instables (MSI) correspond à environ 15 % des cancers colorectaux et peut être d’origine sporadique ou héréditaire. Plusieurs études ont montré que les patients avec une tumeur MSI avaient un meilleur pronostic que les patients avec une tumeur à microsatellites stables (MSS). Les données cliniques indiquent également que les patients avec une tumeur MSI ne bénéficient pas de la chimiothérapie adjuvante par 5 fluoro-uracile (5-FU). En revanche, le bénéfice d’une chimiothérapie par FOLFOX en fonction du phénotype MSI reste peu exploré. Certaines données préliminaires suggèrent que l’adjonction d’oxaliplatine au 5-FU pourrait rétablir le bénéfice de la chimiothérapie adjuvante chez les patients avec une tumeur MSI. Toutefois, ces résultats devront être confirmés par l’analyse en cours des échantillons tumoraux provenant des essais randomisés antérieurement publiés comparant le 5-FU au FOLFOX (études MOSAIC et NSABP C07).
auteur
Pr Aziz ZAANAN
Pr Aziz ZAANAN

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
Hôpital européen Georges Pompidou, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie digestif,
Oncologie générale
thématique(s)
Cancer colorectal
Mots-clés