Actualité sciences

Place des traitements médicaux dans la prise en charge des métastases cérébrales des cancers du rein

Mis en ligne le 22/09/2014

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,76 Mo)
La présence de métastases cérébrales (MC) est un événement relativement peu fréquent mais non exceptionnel, leur incidence variant de 5 à 10 % des cas de cancer du rein métastatique (mRCC). Les patients avec des métastases pulmonaires et osseuses semblent plus à risque de développer des MC. Le bévacizumab ne semble pas majorer les complications neurologiques des MC, bien que les données concernent essentiellement les MC de cancer du poumon. Les ITK ne semblent pas majorer le risque de complications hémorragiques cérébrales, mais, compte tenu du faible nombre de patients dans les séries s'intéressant à la question, la prudence nous incite à nous assurer du contrôle local des MC avant d'instaurer un ITK (dans l'étude de phase II de C. Chevreau, il y avait beaucoup trop peu de patients [n = 17] pour conclure quant à l'innocuité cérébrale des ITK). L'efficacité des ITK sur les MC semble nettement inférieure à leur efficacité systémique. Aucune donnée n'est disponible concernant l'efficacité des inhibiteurs de mTOR sur les MC de RCC.
auteurs
Dr Yann-Alexandre VANO

Médecin, Oncologie, Hôpital européen Georges-Pompidou, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
M Thomas NIVET

Hôpital européen Georges Pompidou, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Marie AUVRAY-KUENTZ

Médecin, Oncologie, Hôpital européen Georges-Pompidou, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
M Edouard AUCLIN

Interne, Hôpital européen Georges Pompidou, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Stéphane OUDARD

Médecin, Oncologie, Hôpital européen Georges-Pompidou, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie neurologie,
Oncologie urologie
Mots-clés