Dossier

Qualité de vie des patients après un cancer

Mis en ligne le 14/05/2017

Auteurs : D. Ahmed-Lecheheb, F. Joly

Lire l'article complet (pdf / 844,42 Ko)
  • Les patients ayant été traités pour un cancer présentent de multiples effets indésirables qui peuvent persister à long terme, et retentir tardivement sur la qualité de vie.
  • Les connaissances sur l'impact du cancer et de ses traitements sur la qualité de vie des patients ayant été traités pour un cancer peuvent aider les cliniciens à adapter le suivi et la prise en charge de ces patients.
  • Les séquelles liées au cancer et à ses traitements nécessitent la mise en place de stratégies interventionnelles pour la prise en charge de la période de l'“après-cancer”.

Ces dernières années, l'efficacité des traitements (chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie, etc.), parfois lourds, a permis une augmentation de la survie des patients ayant reçu un traitement pour un cancer (1). Cependant, ces traitements peuvent induire des effets indésirables (fatigue chronique, douleurs, troubles métaboliques, dysfonction sexuelle, neurotoxicités, troubles psychologiques, etc.) à long terme, et peuvent même parfois accroître le risque de second cancer. Il existe peu de données concernant les conséquences de la maladie sur la vie quotidienne ou la réinsertion sociale et professionnelle de ces patients. Les toxicités développées pendant le traitement du cancer, dont certaines sont persistantes, peuvent avoir un impact important sur la qualité de vie de ces patients plusieurs années après le traitement.

Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Dr Djihane AHMED-LECHEHEB

Médecin, Centre François-Baclesse, Caen, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Florence JOLY

Médecin, Oncologie, Centre François-Baclesse, CHU Côte de Nacre, Caen, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale
Mots-clés