Dossier

Radiothérapie stéréotaxique des cancers de la prostate localisés

Mis en ligne le 30/10/2013

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 2,47 Mo)

L'intégration des réponses biologiques et cellulaires aux rayonnements est aujourd'hui indispensable afin d'adapter le traitement à chaque tumeur. Ainsi, l'adénocarcinome prostatique, sensible au fractionnement, semble être un bon modèle de traitement hypofractionné. Dans ce cadre, la radiothérapie stéréotaxique s'impose de plus en plus dans la prise en charge des cancers de la prostate localisés. Les différentes séries publiées montrent un contrôle biochimique satisfaisant ainsi qu'une toxicité génito-urinaire faible. Toutefois, une meilleure connaissance des contraintes techniques, liées notamment au choix du volume cible, ainsi qu'un recul plus long sont nécessaires avant d'inclure définitivement la radiothérapie stéréotaxique dans notre pratique quotidienne.

auteurs
Mlle Mouna LABIDI

Interne, Centre Hartmann, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Yoann POINTREAU

Médecin, Radiothérapie, Centre Jean Bernard, Clinique Victor Hugo, Le Mans, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Marc BOLLET

Médecin, Radiothérapie, Institut de cancérologie et centre de radiothérapie Hartmann, Levallois-Perret, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Françoise PÊNE

Médecin, Radiothérapie, Institut d'oncologie Hartmann, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Alain TOLEDANO

Médecin, Radiothérapie, Hôpital américain de Paris, Neuilly-sur-Seine, France

Contributions et liens d’intérêts
M HANAH LAMALLEM

Médecin, Radiothérapie, CH HAUTES ENERGIES HARTMANN, NEUILLY-SUR-SEINE, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie urologie
thématique(s)
Radiothérapie
Mots-clés