Dossier

Top 3 des articles publiés en 2017 portant sur le cancer colorectal

Mis en ligne le 02/07/2018

Mis à jour le 05/07/2018

Auteurs : J.B. Bachet

Malgré le passage en 2015 au test immunologique pour le dépistage du cancer colorectal, la participation de la population reste de l'ordre de 30 % en France, très loin des recommandations européennes (≥ 45 %). Une relance avec envoi du test au domicile du patient apparaît comme une piste intéressante pour améliorer la participation.

Les anticorps anti-PD-1 (pembrolizumab et nivolumab) ont démontré une efficacité thérapeutique majeure chez les patients ayant un cancer colorectal ou non colorectal de phénotype MSI. L'absence d'AMM européenne pour ces indications pose actuellement des questions éthiques aux médecins prescripteurs.

L'ADN tumoral circulant est un biomarqueur plasmatique relativement facile à analyser. Son évolution précoce (dosage à J15 ou J30 versus avant chimiothérapie) semble prédictive de l'efficacité de la chimiothérapie chez les patients traités pour un cancer colorectal métastatique. Ces données pourraient amener à de futurs essais thérapeutiques basés sur son évolution au cours du suivi.

Liens d'interêts

J.B. Bachet déclare avoir des liens d’intérêts avec Amgen, Bayer, Celgene, Merck Serono, Roche, Sanofi, Servier et Shire.

auteur
Dr Jean-Baptiste BACHET
Dr Jean-Baptiste BACHET

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
Groupe hospitalier de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie digestif
thématique(s)
Cancer colorectal
Mots-clés