Dossier

Traitements néoadjuvants en immunothérapie

Mis en ligne le 28/02/2020

Auteurs : M. Wislez

La chirurgie est le traitement de référence des cancers bronchiques non à petites cellules de stades I, II et IIIA. Plusieurs essais randomisés de phase III ont démontré un gain de survie significatif, évalué à 5 % à 5 ans dans les stades II et IIIA de la chimiothérapie adjuvante à base de platine. Un bénéfice d'amplitude équivalent existe pour la chimiothérapie néoadjuvante. Les inhibiteurs de points de contrôle de l'immunité se sont positionnés pour les stades métastatiques et localement avancés. Leur place est actuellement étudiée pour les stades néoadjuvants et adjuvants grâce à des essais de phases II et III. Certains résultats préliminaires obtenus à partir des essais néoadjuvants disponibles sont présentés dans cette mise au point.

Liens d'interêts

M. Wislez déclare être consultante et participer comme investigateur à des essais avec les partenaires industriels suivants : BMS, MSD, AstraZeneca et Roche.

auteur
Pr Marie WISLEZ
Pr Marie WISLEZ

Médecin
Pneumologie
Unité d'oncologie thoracique, hôpital Cochin, AP-HP, Paris ; université Paris-Descartes, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie thoracique
thématique(s)
Immunothérapie
Mots-clés