Dossier

Transitions épithélio-mésenchymateuses et progression des cancers colorectaux

Mis en ligne le 16/06/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,18 Mo)

La transition épithélio-mésenchymateuse (EMT) est un processus embryonnaire impliqué dans l'émergence de cellules mésenchymateuses à partir d'un épithélium. Des processus voisins sont retrouvés pendant la progression des carcinomes, impliquant des facteurs de transcription activés par des remodèlements génomiques, facteurs de croissance, cytokines d'origine stromale et signaux environnementaux (hypoxie ou carence en nutriments). Ces facteurs de transcription participent à la survie et au maintien d'une capacité souche. Dans les cancers colorectaux, la signature transcriptomique est essentiellement épithéliale. Cependant, une famille a récemment été caractérisée pour son profil EMT, lié à des altérations chromosomiques, une infiltration stromale et vasculaire, une voie TGFβ activée, et un plus faible taux de survie. De plus, une EMT paraît s'exprimer dans les bourgeonnements du front invasif des cancers colorectaux. Ces cellules présentent des propriétés souches cancéreuses et représentent un critère diagnostique négatif. L'EMT est une cible pour l'immunothérapie. D'autres stratégies visent l'adhésion intercellulaire, des récepteurs membranaires (ALK5 et voie TGFβ) et la différenciation.

Mots-clés