Dossier

Tumeurs malignes rares de l'ovaire de l'adulte : partager pour optimiser la prise en charge

Mis en ligne le 31/10/2021

Auteurs : N. Girard, B. Mery, L. Pauly, M. Devouassoux, P. Pautier, F. Selle, L. Mbengue, O. Le Saux, P. Lambert, F. Lecuru, I. Ray-Coquard

  • Les tumeurs malignes rares de l'ovaire sont un groupe hétérogène de tumeurs et représentent moins de 10 % des tumeurs malignes de l'ovaire de l'adulte.
  • La chirurgie reste le pilier du traitement de ces tumeurs. La préservation de la fertilité, lorsqu'elle est possible, est un enjeu majeur de leur prise en charge.
  • La prise en charge de ces tumeurs doit être assurée par une équipe spécialisée et selon des référentiels d'experts.
  • Ces tumeurs doivent faire l'objet d'une prise en charge organisée dans le cadre d'un réseau d'experts régional, puis national et international.
  • Du fait de la rareté de ces tumeurs, la recherche et la collecte de données dans ce domaine doivent être encouragées et organisées aux niveaux national et international.
Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Dr Noémie GIRARD

Médecin, Oncologie, Institut du Thorax Curie-Montsouris, institut Curie, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Benoîte MERY

Médecin, Institut de cancérologie de la Loire – Lucien-Neuwirth, Saint-Priest-en-Jarez, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Patricia PAUTIER

Médecin, Oncologie, Institut Gustave Roussy, Villejuif, France

Contributions et liens d’intérêts
Mme Olivia LE SAUX

Interne, Centre Léon-Bérard, Lyon, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Fabrice LÉCURU

Médecin, Gynécologie, Hôpital européen Georges Pompidou, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Isabelle RAY-COQUARD

Médecin, Oncologie, Centre Léon Bérard, Lyon, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale
Mots-clés