Dossier

Tumeurs ORL

Mis en ligne le 31/03/2020

Auteurs : E. Saada-Bouzid, F. Peyrade, J. Guigay

L'année 2019 aura été marquée par 2 essais de phase III qui modifient le standard de prise en charge des carcinomes épidermoïdes de la tête et du cou (CETEC) en rechute ou métastatiques en 1re ligne. L'étude KEYNOTE-048 montre une survie globale médiane allongée avec le pembrolizumab utilisé seul par rapport au schéma EXTREME chez les patients dont la tumeur exprime le PD-L1 (CPS ≥ 1) et la supériorité de la combinaison cisplatine ou carboplatine + 5FU + pembrolizumab versus EXTREME, quel que soit le niveau d'expression du PD-L1. L'essai TPEXTREME, qui a comparé le schéma TPEx au schéma EXTREME, a montré que le docétaxel, associé à des taux de réponses objectives élevés et à un profil de tolérance amélioré, pouvait remplacer le 5FU.

Pour les CETEC localement avancés, l'ajout du DEBIO-1143, un antagoniste des protéines inhibitrices de l'apoptose, à la radiochimiothérapie concomitante avec cisplatine a montré dans une phase II un gain significatif en contrôle local et en survie sans progression.

Liens d'interêts

E. Saada-Bouzid déclare avoir des liens d’intérêts avec Merck Serono, Astra Zeneca, MSD, BMS et Ipsen.

F. Peyrade et J. Guigay n’ont pas précisé leurs éventuels liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Dr Esma SAADA-BOUZID

Médecin, Oncologie, Centre Antoine Lacassagne, Nice, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Frédéric PEYRADE

Médecin, Oncologie, Centre Antoine Lacassagne, Nice, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Joël GUIGAY

Médecin, Pneumologie, Centre Antoine Lacassagne, Nice, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie ORL
Mots-clés