Dossier

Sessions d'obstétrique

Mis en ligne le 30/04/2019

Auteurs : P. Guerby, P. Berveiller, L. Ghesquière, C. Garabedian

  • Pour réduire le taux de césariennes, il faut éviter la première, d'où l'importance de redéfinir la dystocie cervicale, indication principale de la césarienne.
  • La prévention des complications infectieuses après césarienne passe par des mesures simples ­per­opératoires, la réhabilitation précoce et une gestion des comorbidités.
  • Le déclenchement systématique à 39 SA chez des nullipares à bas risque diminue le taux de césariennes.
  • La place du pH au scalp pendant le travail est discutée du fait notamment de l'absence d'essais randomisés montrant son intérêt.
  • De nouvelles thérapies innovantes apparaissent en diagnostic anténatal avec le recours à l'intelligence artificielle, une nouvelle technique d'occlusion trachéale dans la hernie de coupole diaphragmatique et le traitement des sténoses aortiques critiques par valvuloplastie in utero.
Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Dr Paul GUERBY

Médecin, Gynécologie, CHU de Toulouse, Toulouse, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique
thématique(s)
Obstétrique
Mots-clés