Dossier

Manifestations cutanéomuqueuses des MICI

Mis en ligne le 31/08/2021

Auteurs : L. Guillo, M. Serrero, E. Delaporte

  • Les lésions cutanéomuqueuses occupent la deuxième place parmi les manifestations extra-intestinales des MICI.
  • Elles peuvent précéder l'apparition de la MICI.
  • Le diagnostic est fondé principalement sur l'examen clinique, mais une biopsie peut être utile pour exclure un diagnostic différentiel.
  • La coordination avec un référent dermatologue est nécessaire, particulièrement en cas de diagnostic difficile et pour la gestion des formes sévères ou réfractaires.
  • La corticothérapie, topique ou systémique, constitue généralement la première ligne thérapeutique.
  • Les anti-TNFα ont démontré leur efficacité dans la majorité des lésions cutanées associées aux MICI.
Liens d'interêts

L. Guillo déclare avoir des liens d’intérêts avec AbbVie.

M. Serrero déclare avoir des liens d’intérêts avec AbbVie, Celltrion, Ferring, Janssen, MSD, Takeda et Tillotts.

E. Delaporte n’a pas précisé ses éventuels liens d’intérêts.

auteurs
Dr Lucas GUILLO

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital Nord, CHU de Marseille, Marseille, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Mélanie SERRERO

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, CHU Nord, Marseille, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Hépatologie,
Gastroentérologie,
Infectiologie
thématique(s)
MICI
Mots-clés