Dossier

Manifestations hépatobiliaires associées aux MICI

Mis en ligne le 31/08/2021

Auteurs : A. Amiot, V. Leroy

  • Les manifestations hépatobiliaires sont fréquentes et polymorphes, elles sont clairement sous-­diagnostiquées.
  • La cholangite sclérosante primitive est l'affection à évoquer de prime abord en raison de sa possible gravité, en particulier devant un profil cholestatique.
  • Les atteintes hépatobiliaires métaboliques sont fréquentes, potentiellement en lien avec des fluctuations pondérales, mais l'impact des MICI et de ses traitements reste mal exploré.
Liens d'interêts

A. Amiot déclare avoir des liens d’intérêts avec AbbVie, Amgen, Takeda, Biocodex, Biogen, Grifols, Gilead, Ferring, Pfizer, Takeda, Tillotts, Janssen, Fresenius Kabi, Adacyte, MSD.

V. Leroy déclare avoir des liens d’intérêts avec AbbVie, Gilead, Pfizer, Tillotts, Mayoli, Intercept, Sobi, Siemens.

auteurs
Pr Aurélien AMIOT

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital Henri-Mondor, AP-HP, Créteil, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Vincent LEROY

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, CHU, Créteil, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Hépatologie,
Gastroentérologie,
Infectiologie
thématique(s)
MICI
Mots-clés