Dossier

Apport de la métagénomique au diagnostic des encéphalites infectieuses : une observation exemplaire

Mis en ligne le 03/06/2018

Auteurs : A. Paugam, F. Ariey

  • Le résutat d'une analyse par séquençage haut-débit (SHD) peut être obtenu en moins de 3 jours.
  • La métagénomique permet d'identifier de nouveaux agents infectieux (virus).
  • La métagénomique permet d'identifier des agents infectieux pour lesquels une PCR spécifique a été mise en défaut en raison de variations génomiques de souches d'origines différentes.
  • En cas d'épidémie locale, la comparaison du séquençage de la totalité des génomes des isolats est plus discriminante que le typage des isolats avec les techniques conventionnelles.
  • La collaboration internationale concourt à la constitution de banques communes qui permettront une détection plus précoce des phénomènes épidémiques à l'échelle mondiale (exemple du virus Zika).
Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d'intérêts.

auteurs
Dr André PAUGAM

Médecin, Biologie médicale, Hôpital Cochin, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Frédéric ARIEY

Médecin, Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique, Hôpital Cochin, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Infectiologie
thématique(s)
Méningites
Mots-clés