Dossier

Approches moléculaires multiplex dans les gastroentérites

Mis en ligne le 26/11/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 2,15 Mo)

Les diarrhées d'origine communautaire ou survenant à l'hôpital représentent un enjeu diagnostique. La symptomatologie et l'anamnèse sont souvent insuffisantes. La mise en évidence d'un agent infectieux fait appel à de multiples techniques et expertises. De nouveaux outils moléculaires multiplex permettent désormais de rechercher les principaux agents pathogènes (bactéries, virus et protozoaires) en quelques heures dans un test unique. Ils permettent de détecter entre 8 et 25 % de pathogènes supplémentaires par rapport aux techniques conventionnelles. Ils pourraient simplifier l'analyse microbiologique des selles, et permettre une prescription plus adaptée des anti-infectieux, ainsi que la mise en oeuvre de mesures d'isolement. Il reste cependant difficile de distinguer les portages asymptomatiques des infections actives pour certains pathogènes. Le bénéfice médical et économique de l'usage de ces technologies doit être évalué en regard de la population étudiée et des infrastructures diagnostiques.

Les gastroentérites représentent une des principales causes de consultation en médecine de ville et peuvent justifier une hospitalisation. De plus, des patients hospitalisés pour d'autres causes peuvent présenter une diarrhée au cours de leur hospitalisation. Le diagnostic étiologique est important pour la prise en charge des malades et pour la mise en oeuvre de mesures d'isolement. De nombreux agents infectieux peuvent être responsables de diarrhées, comprenant des bactéries, des virus et des protozoaires. La diversité des agents nécessite la réalisation de multiples techniques d'identification. Ces méthodes incluent, entre autres, l'examen microscopique des selles à l'état frais ou après coloration, l'isolement en culture de bactéries et de protozoaires à l'aide de différents milieux nutritifs, l'usage de tests de détection des antigènes bactériens ou viraux, des techniques d'identification des bactéries par des méthodes chromogéniques, enzymatiques ou de spectrométrie de masse, et des techniques de PCR.

auteur
Pr Jérôme LE GOFF
Pr Jérôme LE GOFF

Médecin
Virologie
Hôpital Saint-Louis, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Gastroentérologie,
Infectiologie
thématique(s)
Gastro-entérite
Mots-clés