Dossier

Contre les BGN multirésistants : autres antibiotiques que des bêta-lactamines ? Aminosides, cyclines…

Mis en ligne le 30/06/2021

Auteurs : A. Galy, R. Lepeule, C. Ourghanlian

  • Les infections à germes DTR (difficult to treat resistance) sont associées à une surmortalité de 40 % en cas de bactériémie. Cette définition, qui comprend une résistance aux céphalo­sporines à large spectre, aux fluoroquinolones et aux carbapénèmes, permet de mieux catégoriser l'impact de la résistance sur le pronostic que les définitions phénotypiques habituelles.
  • De nouvelles molécules d'intérêt sont en cours de commercialisation : la plazomicine et l'éravacycline.
  • La plazomicine semble intéressante, en particulier en association avec une autre molécule active pour le traitement des infections sévères chez les patients colonisés ou infectés par une entérobactérie productrice de carbapénémases (EPC).
  • L'éravacycline pourrait être une option thérapeutique pour le traitement des infections à Acinetobacter baumannii résistantes à l'imipénem ou en cas d'infection complexe à EPC.
Liens d'interêts

A. Galy, R. Lepeule, C. Ourghanlian déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec l’article.

auteurs
Dr Adrien GALY

Médecin, Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique, CHU Henri-Mondor, Créteil, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Raphaël LEPEULE

Médecin, Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique, CHU Henri-Mondor, Créteil, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Clément OURGHANLIAN

Pharmacien, CHU Henri-Mondor, Créteil, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Infectiologie,
Pharmacologie
thématique(s)
Bactéries multirésistantes
Mots-clés