Dossier

INFECTIOLOGIE CLINIQUE HORS VIH - Faut-il intensifier le traitement antituberculeux au cours des méningites ?

Mis en ligne le 02/03/2017

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,64 Mo)

L'instauration d'un traitement précoce antituberculeux associé à une corticothérapie réduit significativement la mortalité et les séquelles résultant d'une méningite tuberculeuse .

Les recommandations actuelles sont plutôt consensuelles quant à la nécessité d'un traitement total de 9 à 12 mois, soit plus prolongé que dans les localisations pulmonaires ou ganglionnaires de cette infection.

Liens d'interêts

J.L. Meynard déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Dr Jean-Luc MEYNARD
Dr Jean-Luc MEYNARD

Médecin
Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique
Hôpital Saint-Antoine, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Infectiologie
thématique(s)
Méningites
Mots-clés