Dossier

Infections sur (endo)prothèses vasculaires : quand les suspecter, comment les traiter ?

Mis en ligne le 31/12/2022

Auteurs : M. Puges, C. Cazanave

  • Les infections de prothèses et endoprothèses vasculaires (IPEV) sont des infections rares mais graves, aux taux de morbimortalité et de récurrence élevés. Le terme d'IPEV recouvre plusieurs entités cliniques dont les caractéristiques et la prise en charge thérapeutique varient.
  • Le diagnostic microbiologique doit combiner des hémocultures et si possible des prélèvements directs pré- et/ou peropératoires nombreux.
  • L'angioscanner reste l'examen diagnostique de référence. TEP-TDM ou scintigraphie aux leucocytes marqués peuvent être utiles en cas de doute à l'angioscanner, mais ne doivent en aucun cas retarder la prise en charge thérapeutique en cas de diagnostic déjà confirmé au scanner.
  • Un traitement anti-infectieux probabiliste adapté à chaque entité d'IPEV doit être débuté après les prélèvements, idéalement en peropératoire.
  • La dépose complète de la prothèse infectée est recommandée dans toute IPEV, lorsque celle-ci est possible vu l'état du patient.
Liens d'interêts

M. Puges et C. Cazanave déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Pr Charles CAZANAVE
Pr Charles CAZANAVE

Médecin
Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique
CHU Bordeaux, Bordeaux
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Infectiologie
Mots-clés