Dossier

Infections sur stimulateur cardiaque et défibrillateur cardiaque implantables

Mis en ligne le 31/12/2022

Auteurs : E. Bonnet

  • Les infections sur stimulateur cardiaque et défibrillateur cardiaque implantables recouvrent des situations de gravité très différente.
  • Des définitions consensuelles, prenant en compte des critères cliniques, microbiologiques et d'imagerie ont été proposées en 2019 par l'EHRA (European Heart Rhythm Association).
  • La prise en charge doit être assurée par une équipe pluridisciplinaire expérimentée.
  • Le traitement associe, le plus souvent, une antibiothérapie d'une durée de 7 jours (pour une infection superficielle de la loge) à 6 semaines (pour une endocardite sur valve prothétique) et une explantation-réimplantation de l'ensemble du matériel.
  • L'antibioprophylaxie préprocédurale peut être complétée chez certains patients à risque par l'utilisation d'une enveloppe antibactérienne.
Liens d'interêts

E. Bonnet déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Dr Eric BONNET

Médecin
Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique
CHU Toulouse-Purpan, Toulouse
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Infectiologie
Mots-clés