Dossier

La mélioïdose dans les collectivités territoriales françaises d'Amérique

Mis en ligne le 31/12/2020

Auteurs : J. Pasquier, C. Olive, R. Ouissa, L. Epelboin, A. Cabié

  • La mélioïdose est une maladie infectieuse tropicale causée par la bactérie tellurique Burkholderia pseudomallei. Son poids mondial était estimé en 2015 à 4,6 millions de DALY (disability-adjusted life years, “espérance de vie corrigée de l'incapacité”), pour 160 000 cas par an et 89 000 décès estimés. Son expression clinique la plus courante est une bactériémie associée à des abcès pulmonaires ou disséminés.
  • Aux Antilles françaises, elle est responsable de cas sporadiques à la saison des pluies, chez des patients locaux ou des touristes, avec une mortalité de 37 %.
  • B. pseudomallei présentant des résistances à de nombreux antibiotiques utilisés en première intention, l'antibiothérapie doit être adaptée le plus rapidement possible : il faut donc évoquer ce diagnostic chez les patients présentant des pneumopathies sévères au retour d'une zone d'endémie.
Liens d'interêts

J. Pasquier, C. Olive, R. Ouissa, L. Epelboin, A. Cabié déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec l’article.

auteurs
Dr Jérémie PASQUIER

Médecin, Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique, CHU de Martinique, Fort-de-France, Martinique

Contributions et liens d’intérêts
Dr Loïc EPELBOIN

Médecin, Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique, Centre hospitalier Andrée Rosemon, Cayenne, Guyane française, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr André CABIÉ

Médecin, Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique, CHU de Martinique, Fort-de-France, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Infectiologie
Mots-clés