Cas clinique

Méningo-encéphalite à Histoplasma capsulatum chez une patiente infectée par le VIH : une pathologie à évoquer chez les patients vivant en Amérique latine ou en revenant

Mis en ligne le 27/10/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 2,30 Mo)

Une Brésilienne de 39 ans est adressée à l'hôpital de Cayenne pour des céphalées, une confusion fébrile et une altération de l'état général. Six mois plus tôt, une infection par le VIH avait été révélée (charge virale de 147 615 copies/ml; CD4 à 56/mm3), au Brésil, par un tableau de tuberculose pleuro-pulmonaire non documentée. Elle suit depuis un traitement antirétroviral et une quadrithérapie antituberculeuse, sans cotrimoxazole, traitement toujours en cours à son entrée.

auteurs
Dr Aïda DIONE

Médecin, Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique, Centre hospitalier Andrée-Rosemon, Cayenne, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Loïc EPELBOIN

Médecin, Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique, Centre hospitalier Andrée Rosemon, Cayenne, Guyane française, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Antoine ADENIS

Médecin, Médecine générale, Centre hospitalier Andrée Rosemon, Cayenne, Guyane française, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Infectiologie,
VIH
thématique(s)
Méningites
Mots-clés