Cas clinique

Nouveau cas de dirofilariose oculaire en Corse

Mis en ligne le 31/10/2022

Auteurs : B. Castan, L. Epelboin, A. Bleibtreu

Monsieur Z, âgé de 60 ans sans antécédent notable, vivant en Corse du Sud, présente en décembre 2021 une conjonctivite de l'angle antéro-externe de l'oeil droit, sans manifestation clinique associée. Il ne prend aucun traitement de fond, ne signale aucun traumatisme oculaire. Il n'a pas fait de voyage à l'étranger hormis un séjour à l'île Maurice 15 ans plus tôt, ni de déplacements hors de la Corse au cours des 12 derniers mois. Il ne possède pas d'animaux. Il s'automédique durant 48 h par application locale d'oxytétracycline et de dexaméthasone, puis consulte un ophtalmologue devant la persistance des symptômes. L'examen clinique révèle la présence d'un ver rond (figure) à localisation sous-conjonctivale qui sera retiré entièrement à la pince sous anesthésie locale. Le parasite mesure 10 cm de long. Un traitement par antibiotique en collyre sera poursuivi pendant 5 jours. Le ver est adressé au laboratoire de parasitologie du CHU de Toulouse qui identifiera une filaire adulte de l'espèce Dirofilaria repens (Nochtiella). Les suites seront simples, avec une évolution sans séquelles à 6 mois. ( ... )

Liens d'interêts

B. Castan, L. Epelboin et A. Bleibtreu déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Dr Bernard CASTAN

Médecin, Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique, CHU, Périgueux, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Loïc EPELBOIN

Médecin, Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique, Centre hospitalier Andrée Rosemon, Cayenne, Guyane française, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Alexandre BLEIBTREU

Médecin, Médecine interne, Hôpital Bichat-Claude-Bernard, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Infectiologie
Mots-clés