Mise au point

Réduction de la durée des antibiothérapies, quelles preuves ?

Mis en ligne le 31/08/2019

Auteurs : A. Dinh, C. Duran, F. Bouchand

  • À l'ère de l'augmentation des résistances bactériennes, réduire l'exposition de la population aux antibiotiques est un objectif de santé publique.
  • De nombreux travaux récents s'attachent à évaluer la durée la plus courte possible nécessaire pour traiter les infections bactériennes courantes.
  • Dans les infections respiratoires, urinaires, intra-abdominales ou cutanées et les bactériémies non compliquées, des durées de traitement inférieures à 7 jours ont été évaluées récemment avec succès.
  • En pratique, des durées d'antibiothérapie supérieures à 7 jours et injustifiées sont encore trop souvent prescrites. L'activité de conseil en antibiothérapie est essentielle pour aider les cliniciens à réduire ces durées de traitement, sans nuire à la qualité de la prise en charge.
Liens d'interêts

A. Dinh, C. Duran et F. Bouchand déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Dr Aurélien DINH

Médecin
Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique
R.Poincaré, Garches
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Infectiologie
thématique(s)
Antibiothérapie
Mots-clés