Tribune

Tribune |Antibioprophylaxie de l'endocardite infectieuse : la controverse continue

Mis en ligne le 26/11/2015

Auteurs :

Recommandé par 1 personne

Lire l'article complet (pdf / 1,96 Mo)

Les recommandations en matière de prophylaxie de l'endocardite infectieuse lors des procédures invasives buccodentaires ont fait l'objet de modifications importantes au cours des 10 dernières années. Ainsi, 2 stratégies coexistent actuellement :

- la première, adoptée par la majorité des pays, dont les États-Unis (2007) et l'Europe (2009), où l'antibioprophylaxie n'est recommandée dans l'heure précédant les soins que pour les seuls soins dentaires des patients atteints d'une cardiopathie à haut risque d'endocardite (porteurs de prothèse, antécédents d'endocardite et cardiopathies cyanogènes non opérées) ;

- la seconde, adoptée au Royaume-Uni (NICE 2008) et en Suède, où l'antibioprophylaxie n'est plus recommandée, quels que soient les gestes réalisés et les cardiopathies à risque.

auteur
Pr Xavier DUVAL
Pr Xavier DUVAL

Médecin
Hôpital Bichat, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Cardiologie,
Infectiologie
thématique(s)
Endocardites