Dossier

Tuberculose gastro-intestinale

Mis en ligne le 30/06/2022

Auteurs : J.L. Meynard

  • La tuberculose gastro-intestinale peut toucher tous les organes du tube digestif, mais ce sont les ­localisations péritonéales et iléocæcales qui sont les plus fréquentes.
  • La présentation clinique est souvent peu spécifique.
  • Dans la forme péritonéale avec ascite, la mise en culture du liquide d'ascite dans des flacons d'hémocultures à mycobactéries augmente significativement la sensibilité diagnostique.
  • Dans sa forme iléocæcale, le diagnostic différentiel avec une maladie de Crohn reste difficile en raison de la faible sensibilité des examens microbiologiques et histologiques.
  • Le traitement des formes digestives est semblable en modalité et en durée à celui de la tuberculose pulmonaire. La place de la corticothérapie à la phase initiale est mal codifiée.
Liens d'interêts

J.L. Meynard déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Dr Jean-Luc MEYNARD
Dr Jean-Luc MEYNARD

Médecin
Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique
Hôpital Saint-Antoine, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Infectiologie
Mots-clés