Dossier

Tuberculose oculaire : démarche diagnostique et thérapeutique

Mis en ligne le 31/10/2022

Auteurs : E. Bouayed

  • L'atteinte oculaire de la TB peut être soit directe par voie hématogène, soit indirecte par réaction d'hypersensibilité (type IV) au MT.
  • La tuberculose peut toucher toutes les structures de l'œil mais l'uvéite, volontiers granulomateuse, reste la manifestation la plus fréquente.
  • Les lésions les plus évocatrices de tuberculose oculaire (TO) sont les choroïdites multifocales pseudoserpigineuses, les vascularites occlusives, les granulomes choroïdiens et les synéchies postérieures à base large.
  • Le diagnostic de TO est le plus souvent “présomptif ”. Il repose sur l'association de manifestations cliniques évocatrices avec notion de contage, IDR positive ou imagerie thoracique évocatrice. Une imagerie normale n'élimine pas le diagnostic.
  • Le traitement repose sur une quadrithérapie conventionnelle associée ou non à une corticothérapie systémique en fonction du type d'atteinte.
Liens d'interêts

E. Bouayed déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Dr Emna BOUAYED

Médecin
Ophtalmologie
Hôpital Cochin, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Infectiologie
Mots-clés