Dossier

Vaccination contre le VIH : où en est-on ?

Mis en ligne le 31/10/2021

Auteurs : J.D. Lelièvre

  • L'essai thaïlandais RV144 a mis en évidence qu'une stratégie vaccinale anti-VIH “prime-boost” hétérologue (vecteur viral et vaccin protéique) permettait d'obtenir une protection de 31 % contre l'infection.
  • L'étude des corrélats de protection, dans cet essai, a montré que la protection semblait reposer sur l'induction d'anticorps non neutralisants dirigés contre la boucle V1/V2 de la protéine Env, ces anticorps ayant une activité ADCC.
  • Malheureusement, les essais de phase IIb/III (HVTN 702 et HVTN 705) menés en Afrique n'ont pas permis de confirmer les résultats obtenus dans l'essai RV144. Les raisons exactes de ces échecs sont actuellement en cours d'analyse.
  • La description des mécanismes qui concourent à l'induction d'anticorps neutralisants à large spectre en post-infection a permis la conceptualisation d'essais cliniques visant à induire de tels anticorps après la vaccination.
Liens d'interêts

J.D. Lelièvre déclare avoir des liens d’intérêts non financiers en relation avec la vaccination : Commission technique des vaccinations de la HAS, Haut Conseil de la santé publique, ANSM, IVIR-AC de l’OMS, EMA (expertises) ; responsable de la recherche clinique au sein du VRI, co-IC essais COVICOMPARE M et P (Covireivac-INSERM), responsable WP projet européen EHVA (vaccin anti-VIH), responsable WP projet européen VACELERATE (vaccin anti-Covid), responsable WP projet européen EU-JAV (couverture vaccinale) (recherche clinique).

auteur
Pr Jean-Daniel LELIÈVRE

Médecin
Immunologie et immunopathologie
Hôpital Henri-Mondor, Créteil
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Infectiologie
thématique(s)
Vaccination,
VIH
Mots-clés