Dossier

Vaccination des patients ayant une immunodépression acquise

Mis en ligne le 31/10/2021

Auteurs : P. Loubet, O. Launay

  • Les vaccinations doivent être envisagées le plus tôt possible dans l'évolution de la maladie, idéalement avant l'instauration des traitements immunosuppresseurs.
  • En cas d'immunosuppression, les vaccins vivants sont contre-indiqués.
  • Les vaccins contre la grippe et le pneumocoque, et dans certains cas l'hépatite B, sont spécifiquement recommandés quel que soit le type d'immunodépression.
  • La vaccination anti-Covid-19 est dans certains cas inefficace.
  • La couverture vaccinale des personnes immunodéprimées est encore trop basse.
  • La vaccination de l'entourage de ces patients et des soignants les prenant en charge est particulièrement importante.
Liens d'interêts

P. Loubet et O. Launay déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Dr Paul LOUBET

Médecin, Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique, CHU de Carémeau, Nîmes, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Odile LAUNAY

Médecin, Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique, Hôpital Cochin-Broca-Hôtel-Dieu, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Infectiologie
thématique(s)
Vaccination
Mots-clés