Mise au point

Pharmacoépidémiologie dans l'asthme

Mis en ligne le 30/06/2019

Auteurs : M. Belhassen, E. Van Ganse

  • La sécurité et l'efficacité des traitements sont étudiées dans des études interventionnelles de bonne validité interne (essais cliniques randomisés, à haut niveau de preuve), qui ne prédisent cependant pas complètement les effets observés en conditions réelles d'utilisation (exemple : adhésion).
  • À la suite de plusieurs alertes de sécurité médicamenteuse (β2-mimétiques), et depuis la mise à disposition des données digitales (les “big data” en santé), un nombre croissant d'études observationnelles s'intéressent aux caractéristiques des professionnels de la santé et des patients initiant les nouveaux traitements, aux modes d'utilisation, et aux effets de ces traitements, tels qu'ils sont observés dans la vraie vie.
  • Lorsqu'elles sont bien conduites (selon les recommandations des bonnes pratiques de pharmaco­épidémiologie), les études de pharmacoépidémiologie produisent des résultats robustes, qui permettent de mieux définir la place des traitements, de réduire les risques d'effets indésirables, et d'optimiser l'efficacité en conditions réelles d'utilisation.
Liens d'interêts

M. Belhassen déclare être directrice de la société PELyon, bureau d’études spécialisé en pharmacoépidémiologie.

E. Van Ganse déclare être référent scientifique de la société PELyon.

auteur
Manon BELHASSEN

Autre professionnel de santé
PELyon, PharmacoÉpidémiologie, Lyon
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Pharmacologie,
Pneumologie
thématique(s)
Asthme,
Pharmaco-épidémiologie
Mots-clés