Onco-pneumologie

L'immunothérapie en seconde ligne des cancers bronchiques non à petites cellules : quels patients en 2018 ?

Mis en ligne le 14/11/2018

Auteurs : N. Girard

Recommandé par 1 personne

L'immunothérapie par inhibiteur du point de contrôle PD-1/PD-L1 est un standard thérapeutique en seconde ligne thérapeutique des cancers bronchiques non à petites cellules métastatiques.

En pratique, l'évaluation individuelle de son bénéfice par rapport à une chimiothérapie comporte à la fois la prise en compte d'éléments cliniques, principalement l'état général du patient, et l'expression de PD-L1 par les cellules tumorales.

Contrairement au pembrolizumab, indiqué uniquement en cas d'expression de PD-L1 par les cellules tumorales, le nivolumab, ainsi que l'atézolizumab lorsque ce dernier sera disponible, peut être prescrit quel que soit le niveau d'expression de PD-L1.

Liens d'interêts

N. Girard déclare avoir des liens d’intérêts avec Hoffmann-La Roche, AstraZeneca, BMS.

auteur
Pr Nicolas GIRARD
Pr Nicolas GIRARD

Médecin
Pneumologie
Institut du thorax Curie-Montsouris, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Pneumologie,
Oncologie thoracique
thématique(s)
Immunothérapie
Mots-clés