Dossier

IRIS associé à la tuberculose au cours de l'infection par le VIH : état des lieux pour la pratique clinique

Mis en ligne le 31/12/2018

Mis à jour le 18/12/2018

Auteurs : J. Pacanowski

  • On distingue les paradoxical et les unmasking TB-IRIS selon que le diagnostic de tuberculose est posé avant ou après l'introduction des ARV.
  • Les formes neurologiques de paradoxical TB-IRIS sont souvent graves, et justifient un plus grand délai entre le traitement de la tuberculose neuroméningée et l'initiation des ARV que dans les autres localisations de tuberculose.
  • Les unmasking TB-IRIS sont plus fréquents chez les patients présentant un profond déficit immunitaire. Leur prévention repose sur l'initiation des ARV, si possible à un taux de lymphocytes T CD4 encore conservé, et sur le dépistage des formes infracliniques de tuberculose et sur la prophylaxie par isoniazide (INH).
  • Le rôle exact des inhibiteurs d'intégrase doit être clarifié, car les données de la littérature sont ­contradictoires.
Liens d'interêts

J. Pacanowski déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Jérôme PACANOWSKI
Dr Jérôme PACANOWSKI

Médecin
Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique
Hôpital Saint-Antoine, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Pneumologie,
Infectiologie,
VIH
thématique(s)
Tuberculose
Mots-clés