Dossier

Tuberculose et migrants

Mis en ligne le 31/12/2018

Mis à jour le 18/12/2018

Auteurs : N. Saleri, R. Centis, L. D’Ambrosio, A. Matteelli, G.B. Migliori

La migration est en soi un déterminant social de la santé : les migrants sont plus vulnérables aux maladies, y compris la tuberculose (TB). Les migrants internationaux sont la population la plus touchée par la TB dans les pays à faible incidence. En Europe, il existe encore une grande hétérogénéité dans les politiques et les pratiques de dépistage de la TB chez les migrants. La stratégie pour mettre fin à la TB requiert une prise en charge et une prévention adaptées aux migrants, à des politiques intersectorielles ambitieuses, à des systèmes de soutien, et à la recherche opérationnelle.

Un engagement politique au plus haut niveau, national et international, est crucial pour offrir un accès universel aux soins, centré sur les patients migrants. Le dépistage de la TB active et de l'infection tuberculeuse latente devrait être adapté à l'épidémiologie de la TB ainsi qu'aux besoins spécifiques des migrants et lié au traitement.

Liens d'interêts

N. Saleri, R. Centis, L. D’Ambrosio, A. Matteelli et G.B. Migliori déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Mme Nuccia SALERI

Consultant technique indépendant sur la tuberculose, Addis-Abeba, Éthiopie

Contributions et liens d’intérêts
Dr Rosella CENTIS

Médecin, Istituti clinici scientifici Maugeri IRCCS, Tradate, Italie

Contributions et liens d’intérêts
Mme Lia D'AMBROSIO

Public Health Consulting Group, Lugano, Suisse

Contributions et liens d’intérêts
Dr Alberto MATTEELLI

Médecin, Pathologie infectieuse et tropicale, clinique et biologique, Hôpital général de Brescia, Brescia, Italie

Contributions et liens d’intérêts
Pr Giovanni Battista MIGLIORI

Istituti clinici scientifici Maugeri IRCCS, Tradate, Italie

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Pneumologie,
Infectiologie
thématique(s)
Tuberculose
Mots-clés