Editorial

L'ACR 2018… un remake à Chicago

Mis en ligne le 31/01/2019

Auteurs : Pr Jean Sibilia

Lire l'article complet (pdf / 1,07 Mo)

Cet ACR 2018 a été l'occasion, comme chaque année, d'une forme de mise au point “grandeur nature” sur les orientations de la rhumatologie d'aujourd'hui et de demain.

Ce congrès a été marqué par l'explosion des thérapeutiques JAK-I (inhibiteurs de JAK), avec plusieurs molécules développées par différents grands laboratoires. Les résultats, comparables à ceux des biomédicaments, confirment l'intérêt de cette nouvelle classe thérapeutique dont l'éclat rappelle celui du début de l'ère des anti-TNF. Il reste maintenant à déterminer le bénéfice et le risque de ces molécules au long cours dans la “vraie vie” et à identifier les meilleures indications, qui pourraient être assez nombreuses, des rhumatismes inflammatoires aux maladies auto-immunes !

L'ACR nous a réservé aussi d'autres surprises souvent passionnantes avec beaucoup d'actualité dans les maladies auto-immunes, l'imagerie et d'autres domaines de notre discipline. Ce congrès n'a pas mis en exergue de découvertes fondamentales qui transformeraient nos concepts ou nos pratiques, mais toutes ces avancées traduisent un dynamisme formidable qui stimule notre enthousiasme.

Dans ce légendaire numéro du post-ACR, dont la naissance remonte à près d'un quart de siècle, notre équipe de vieux briscards vous a rapporté ce qui nous a semblé original et innovant. Ce n'est pas une vision exhaustive mais une sélection “coup de coeur” faite par une équipe heureuse de partager ce moment de clinique et de science avec vous !

Profitez bien de cette lecture ! Notre objectif est de vous faire vivre un peu cet ACR 2018 ! Nous sommes là pour vous !

Liens d'interêts

L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts concernant cet article.

auteur
Pr Jean SIBILIA
Pr Jean SIBILIA

Médecin
Rhumatologie
Hôpital Hautepierre, CHRU, Strasbourg
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Rhumatologie