Mise au point

Choix du traitement au cours des spondyloarthrites : faut-il avoir recours à l'intelligence artificielle, ou quelques connaissances, du bon sens et une expérience de terrain feront-ils l'affaire ?

Mis en ligne le 31/05/2020

Auteurs : P. Goupille

Recommandé par 2 personnes

  • L'arsenal thérapeutique disponible dans les spondyloarthrites (spondyloarthrites axiales et rhumatisme psoriasique) s'est largement étoffé, notamment grâce à une meilleure connaissance des cibles thérapeutiques potentielles, principalement le TNF, l'IL-17 et l'IL-23.
  • De nombreux produits ont obtenu une AMM ces dernières années, non seulement pour le traitement des spondyloarthrites, mais également pour les manifestations extra-articulaires (psoriasis, maladie de Crohn et rectocolite hémorragique).
  • Si le choix thérapeutique paraît complexe, on peut assez facilement identifier la classe thérapeutique la plus adaptée pour un patient donné. Les principaux éléments qui guident ce choix sont l'existence d'une atteinte articulaire périphérique, érosive ou non, d'une atteinte axiale, l'étendue et la localisation d'un éventuel psoriasis associé, la survenue d'uvéites à répétition, et l'association éventuelle d'une MICI active.
Liens d'interêts

P. Goupille déclare avoir des liens d'intérêts avec AbbVie, Amgen, Biogen, BMS, Celgene, Chugai, Janssen, Lilly, Medac, MSD, Nordic Pharma, Novartis, Pfizer, Sanofi, UCB (subventions, honoraires de consultant ou d’orateur).

auteur
centre(s) d’intérêt
Rhumatologie
thématique(s)
Spondyloarthrite
Mots-clés