Mise au point

Conduite à tenir devant une ostéoporose qui évolue mal sous traitement

Mis en ligne le 20/03/2012

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 302,46 Ko)

Chaque année, en France, l’ostéoporose est responsable de 70000 fractures vertébrales, 60 000 fractures de l’extrémité supérieure du fémur et 35000 fractures du poignet. Mais elle est également associée à la survenue de fractures humérales, tibiales, sacrées, pelviennes, costales… 

  • Un quart des patientes traitées pour l’ostéoporose vont présenter des fractures sous traitement.
  •  Le défaut d’observance, l’inadéquation entre la gravité de l’ostéoporose et le traitement et les chutes sont les 3 causes les plus fréquentes d’échec thérapeutique.
  • Pour évaluer l’évolution de l’ostéoporose, il faut disposer d’un solide bilan clinique de départ mais aussi de radiographies du rachis (ou d’une analyse par VFA) et d’une densitométrie.
  • ...
auteurs
Pr Erick LEGRAND

Médecin, Rhumatologie, CHU, Angers, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Emmanuel HOPPÉ

Médecin, Rhumatologie, CHU, Angers, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr MATHIEU ROYER

Médecin, Rhumatologie, CHU Angers, Angers, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr MAURICE AUDRAN

Médecin, Rhumatologie, CHU Angers, ANGERS CEDEX 01, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Rhumatologie
thématique(s)
Ostéoporose
Mots-clés