Mise au point

Hyperdensité osseuse : étiologies et conduite à tenir

Mis en ligne le 28/04/2017

Auteurs : J. Paccou, B. Cortet

Lire l'article complet (pdf / 1,65 Mo)
  • Il n'est pas rare de retrouver une densité minérale osseuse (DMO) augmentée (ou hyperdensité osseuse) lors de sa mesure par absorptiométrie biphotonique à rayons X.
  • Il s'agit le plus souvent d'une arthrose rachidienne. Au-delà des causes artéfactuelles, une grande variété de pathologies sont associées à une hyperdensité osseuse, avec une classification habituellement selon le caractère local ou généralisé ou encore selon le caractère acquis ou constitutionnel.
  • Des investigations cliniques et paracliniques peuvent être proposées après une interprétation attentive de la DMO par DXA.
  • Certaines hyperdensités osseuses restent inexpliquées.
Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en rapport avec cet article.

auteurs
Pr Julien PACCOU

Médecin, Rhumatologie, CHRU, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Bernard CORTET

Médecin, Rhumatologie, Hôpital Roger-Salengro, CHU, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Rhumatologie
Mots-clés