Mise au point

Quelles sont les indications du rituximab en rhumatologie, en dehors de la polyarthrite rhumatoïde ?

Mis en ligne le 28/05/2018

Mis à jour le 01/06/2018

Auteurs : C. Houssais, V. Devauchelle-Pensec

  • Le rituximab (RTX) ne bénéficie à ce jour d'autorisation de mise sur le marché que dans 2 pathologies auto-immunes : la polyarthrite rhumatoïde et les vascularites à ANCA.
  • La place du RTX dans le traitement des vascularites à ANCA est majeure lors de l'induction des formes sévères et dans le maintien de la rémission.
  • La néphrite lupique peut être une indication au traitement par RTX, mais, devant des études aux résultats contrastés, elle nécessite le recours à un avis d'experts.
  • Deux études contrôlées randomisées prospectives n'ont pas pu démontrer l'efficacité du RTX dans le syndrome de Gougerot-Sjögren, et son indication dans cette pathologie est donc limitée.
Liens d'interêts

C. Houssais déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

V. Devauchelle-Pensec déclare avoir des liens d’intérêts avec Roche Chugai (subventions de recherche : TENOR en 2014, SEMAPHORE en 2016, PHRC en 2016) ; UCB et Celgene (boards internationaux) ; UCB, Roche, Novartis (boards nationaux) ; BMS, UCB, Pfizer, AbbVie, MSD (interventions ponctuelles).

auteurs
Pr Valérie DEVAUCHELLE-PENSEC

Médecin, Rhumatologie, Hôpital de la Cavale Blanche, CHRU, Brest, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Rhumatologie,
Pharmacologie
thématique(s)
Maladies auto-immunes et vascularites
Mots-clés