Mise au point

Situations d'urgence en rhumatologie

Mis en ligne le 30/11/2020

Auteurs : M. Binvignat, J.P. Ponthus, J. Kedra, J.F. Georger, B. Fautrel

  • Les situations d'urgence en rhumatologie nécessitent la reconnaissance des premiers signes, une ­évaluation clinique systématique et l'instauration d'une prise en charge rapide en cabinet ou à l'hôpital.
  • Les situations que le rhumatogue libéral ou hospitalier doit connaître sont : les toxidermies et les intoxications médicamenteuses, les troubles du métabolisme phosphocalcique, les déficits moteurs et le syndrome de la queue de cheval, les signes précoces de sepsis ou de choc septique.
  • Les signes de gravité à connaître sont les anomalies respiratoires (saturation, fréquence respiratoire), hémodynamiques (tachycardie, hypotension), microcirculatoires (marbrures, temps de recoloration cutanée) et neurologiques (trouble de la conscience, déficit moteur).
Liens d'interêts

M. Binvignat déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

J.P. Ponthus, J. Kedra, J.F. Georger et B. Fautrel n’ont pas précisé leurs éventuels liens d’intérêts.

auteurs
Dr Marie BINVIGNAT

Médecin, Rhumatologie, CHU de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Jean-Pierre PONTHUS

Médecin, Anesthésie-réanimation, Centre hospitalier intercommunal, Villeneuve-Saint-Georges, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Joanna KEDRA

Médecin, Rhumatologie, Groupe hospitalier La Pitié-Salpêtrière, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Jean-François GEORGER

Médecin, Anesthésie-réanimation, Centre hospitalier intercommunal, Villeneuve-Saint-Georges, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Bruno FAUTREL

Médecin, Rhumatologie, Groupe hospitalier de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Rhumatologie
Mots-clés