Mise au point

Utilité des cellules souches dans les pathologies mécaniques du cartilage : leurre ou vrai espoir ?

Mis en ligne le 11/12/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 393,61 Ko)

L'utilisation de cellules souches pluripotentes se justifie dans une pathologie dans laquelle nous sommes dépourvus de moyen de réparer le cartilage. L'action de ces cellules se fait essentiellement via leur capacité à sécréter des facteurs anti-inflammatoires et leur potentialité de dédifférenciation in situ. Elles sont de distribution ubiquitaire, notamment dans l'articulation. Leur utilisation dans des biomatériaux s'adresse surtout aux lésions chondrales ou ostéochondrales isolées dans un environnement de cartilage sain. Les greffes chez l'homme utilisent soit des concentrés de moelle osseuse, soit des cellules purifiées incluses dans différents biomatériaux. L'interprétation des résultats est difficile. L'utilisation d'injections intra-articulaires de cellules souches, surtout d'origine adipeuse, est à réserver essentiellement aux lésions plus diffuses et avancées de l'arthrose. Nous n'avons pas, à ce jour, de preuve formelle de l'efficacité de ces injections intra-articulaires chez l'homme. Leur utilisation dans l'arthrose reste néanmoins un espoir véritable.

auteurs
Pr Xavier CHEVALIER

Médecin, Rhumatologie, Hôpital Henri Mondor, Créteil, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Florent EYMARD

Médecin, Rhumatologie, Hôpital Henri Mondor, Créteil, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Rhumatologie
thématique(s)
Arthrose
Mots-clés