Editorial

La belle histoire de HER2

Dans la longue histoire du traitement du cancer, il existe des avancées thérapeutiques indéniables : certaines sont le fruit d’une succession d’améliorations sensibles, tandis que d’autres, avec l’émergence d’un nouveau concept ou d’un nouveau traitement, évoquent une “révolution” dans la prise en charge. C’est certainement le cas de la “belle histoire de HER2”.Celle-ci commence en 1982, à Boston, dans le laboratoire de Robert Allan Weinberg, où Lakshmi Charon Padhy isole un oncogène d’un neuroblastome de rat qu’il nomme neu. Dans sa publication princeps,…

L’accès à la totalité de l’article est protégé