Dossier

Zoom sur 2 articles publiés en 2023 sur les cancers œsogastriques localement avancés ou métastatiques avec anomalies actionnables

  • Environ 40 % des adénocarcinomes œsogastriques HER2− localement avancés ou métastatiques surexpriment la protéine claudine 18.2.
  • Cette surexpression, définie en immunohistochimie sur au moins 75 % des cellules tumorales, confère une efficacité au zolbétuximab en association à la chimiothérapie, dès la 1re ligne de traitement.
  • En 3e ligne de traitement, les patients dont le statut HER2 reste surexprimé peuvent recevoir le trastuzumab déruxtécan (T-DXd), avec des données semblables entre les patients asiatiques, européens et américains.
  • La surveillance des pneumopathies interstitielles diffuses sous T-DXd est indispensable.

L’année 2023 a été riche en publications dans le domaine des cancers œsogastriques. Cette mini-revue se concentre sur les adénocarcinomes gastriques ou de la jonction œsogastrique, localement avancés ou métastatiques, surexprimant 2 protéines d’intérêt : la claudine 18.2 ou le récepteur HER2. Le démantèlement moléculaire et histopathologique des cancers digestifs, et notamment des adénocarcinomes œsogastriques, ouvre de nouvelles voies pour les stratégies…

L’accès à la totalité de l’article est protégé




Liens d'intérêt

M. Jary déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.