GRIO

Faut-il jeter le calcium avec l'eau du bain ?

Mis en ligne le 16/02/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 608,33 Ko)

L'équipe néo-zélandaise de I. Reid et M.J. Bolland vient de publier un nouvel article “sur” ou plutôt “contre” la supplémentation en calcium. Si la question mérite d'être débattue, la démarche de ces auteurs, systématiquement à charge vis-à-vis du calcium, interroge également. En effet, après avoir tenté de démontrer que le calcium pouvait provoquer des accidents cardiovasculaires, il s'agissait maintenant, pour eux, d'apporter la preuve de son inefficacité dans la prévention des fractures ostéoporotiques. Dans ce but, les auteurs ont produit une méta-analyse comportant un nombre impressionnant d'études − 26 essais randomisés contrôlés et 44 cohortes d'hommes et de femmes de plus de 50 ans issus d'une recherche qui se voulait exhaustive de la littérature scientifique −, portant sur les effets du calcium alimentaire ou pharmaceutique et ayant les fractures comme critère d'évaluation.

Force est de constater que les méta-analyses sont un peu comme les auberges espagnoles : on y trouve ce qu'on y apporte…

auteur
centre(s) d’intérêt
Rhumatologie
Mots-clés