Dossier

Transplantation hépatique en super-urgence chez l'enfant : point de vue de l'hépatologue

Mis en ligne le 31/12/2022

Auteurs : Z. Demir, D. Debray

  • Chez l'enfant, l'inscription sur liste de transplantation hépatique (TH) en super-urgence représente plus de 50 % des modalités d'attribution de greffons provenant de donneurs décédés. Les principales indications peuvent être divisées en 2 groupes : insuffisance hépatique aiguë grave, compliquée ou non d'encéphalopathie hépatique, ou décompensation aiguë d'une hépatopathie chronique. Les pathologies à l'origine de l'insuffisance hépatique aiguë sont multiples et diffèrent selon l'âge de l'enfant. Elles sont dominées par les pathologies d'origine métabolique, avec néanmoins une proportion non négligeable de cas dont la cause reste indéterminée. Les investigations étiologiques nécessitent d'être exhaustives et réalisées en extrême urgence car le pronostic en dépend, la mise en place d'un traitement spécifique le plus rapidement possible peut permettre d'éviter la TH. L'absence d'identification étiologique et de score pronostique validé en pédiatrie rend difficile la décision de TH en urgence.
Liens d'interêts

Z. Demir et D. Debray déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Dr Zeynep DEMIR

Médecin, Pédiatrie, Hôpital Necker-Enfants malades, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Dominique DEVICTOR-DEBRAY

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital Necker, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Transplantation,
Infectiologie
Mots-clés